Jean-Marc, chercheur-consultant en mémoires traumatiques & déconstructeur de systèmes enfermants

Portraits écrits

Portrait d'entrepreneur·euse

Le vivant échappe à la prédiction. Nos croyances nous tuent. L’amour guérit. Et cette guérison ne se met pas en équation. Moi qui étais ingénieur, un pur intellectuel matérialiste hermétique aux émotions, j’ai compris que les maux se soignaient avant tout sur ce terrain-là. Celui des émotions : la rancune, la culpabilité, la honte… l’amour.

Jean-Marc

Si Jean-Marc était un personnage de fiction, je le verrais volontiers dans le rôle du héros du film Les Émotifs Anonymes. Frissonnant, balbutiant, trébuchant… face aux différentes émotions qui peuvent l’envahir et auxquelles il s’est dit, longtemps, « hermétique ».

Émotif malgré lui, certes… Planqué derrière un mental et une éducation en béton armé. Mais émotif, quand même. Avec une furieuse envie de ressentir. Vibrer. Se connecter intensément au mouvement de la vie. Même si la mort guette. Justement d’ailleurs parce qu’elle plane en toile de fond. Surgissant inopinément pour emporter avec elle nos êtres chers. Sans qu’on y comprenne rien. Danser la vie alors, pour tenir debout. Parce qu’on ne peut pas tout prévoir, anticiper, empêcher. Parce que la maladie ne répond pas simplement à des lois d’ingénierie. Mais plutôt aux lois de l’énergie et de l’amour !

De parents militaires, Jean-Marc a embrassé un parcours de polytechnicien, qu’ils auraient voulu tout tracé. Mais c’était sans compter sur sa nature profonde : anti-conformiste, en dehors des clous. Ingénieur à Centrale le jour et danseur de rock la nuit. Doctorant en biologie envoyant valser les certitudes. Laborantin qui dédie ses expérimentations au crash-test, à la destruction des théories toutes faites du prêt-à-penser. Empêcheur de tourner en rond faisant imploser avec joie le déjà vu. Déjà connu. Déjà fait. Pour explorer des territoires inédits. Aller là où d’autres ne se seraient jamais risqués. Curieux de décrypter la complexité humaine en croisant les disciplines, les regards, les courants de pensée. Chercheur invétéré de clés de compréhension des traumatismes du corps et de l’âme à travers la biologie, la médecine, la sociologie,  la programmation neuro-linguistique (PNL), l’EFT (Emotional Freedom Technique), l’analyse transactionnelle, l’homéopathie, la psychogénéalogie… Mais aussi et avant tout le langage.

Trouver la bonne phrase. Le mot qui résume les maux de la personne… en résonance avec ses blessures fondamentales. C’est de la recherche, une enquête passionnante permettant de trouver un mot-clé qui ouvre la guérison

Chercher encore et toujours pour libérer les mémoires enkystées. Traumatiques. Ces fantômes hypersensibles qui se présentent comme autant de bombes à retardement.

Jean-Marc a cette particularité d’allier la rigueur scientifique à la liberté narrative et créative. Chercheur-inventeur. Briseur de tabous. Porteur de paroles. A l’image du Professeur Léon Schwarzenberg, cancérologue engagé ayant consacré sa vie à une maladie dont on taisait à l’époque le nom. Le credo de Jean-Marc ?

Le vivant échappe à la prédiction. Nos croyances nous tuent. L’amour guérit. Et cette guérison ne se met pas en équation. La médecine repose sur des théories simplistes modélisant la réalité pour tenter de la contrôler… Elles finissent, au contraire, par l’enfermer. La réduire

A 62 ans, Jean-Marc a désormais envie de partager avec d’autres – soignants, thérapeutes – le fruit de ses recherches sur le cancer et les maladies résultant de stress post-traumatique. Pour transmettre ses connaissances et outils. Mais aussi pour que les pratiques d’accompagnement thérapeutique ne se reposent jamais sur leurs acquis. Jean-Marc, poil à gratter de la médecine académique. (In)formateur de praticiens qui refusent de rester dans leur tour d’ivoire et souhaitent mettre leurs énergies en synergie. Alors, prêt(e)s à le rejoindre au sein de sa communauté apprenante ?

Contacter Jean-Marc

Jean-Marc : 06.10.59.52.56

Son secteur d’intervention ? Locminé & Alentours